Enneri Blaka

Vue de l'Enneri Blaka. — Arrivant au bord des falaises en vue de l'Enneri, nous avons eu l'impression qu'un kiosque de sous-marin émergeait des sables. Le nom est resté... Et l'illusion est grandele. Le site lui-même a été découvert en 1956 par les officiers méharistes Lamothe et Moreau. En 1959, la mission Berliet-Ténéré y a ajouté les sites 2 et 3. La mission Bruggmann a complété l'inventaireen 1967 par la découverte du site 4. Puis, à la fin de 1968, lors des recherches de la mission Blaka dirigée également par M. Bruggmann, ont été trouvés d'autres sites très intéressants auxquels on a attribué les numéros 5 à 11.

Vue de l’Enneri Blaka. — Arrivant au bord des falaises en vue de l’Enneri, nous avons eu l’impression qu’un kiosque de sous-marin émergeait des sables. Le nom est resté… Et l’illusion est grande. Le site lui-même a été découvert en 1956 par les officiers méharistes Lamothe et Moreau. En 1959, la mission Berliet-Ténéré y a ajouté les sites 2 et 3. La mission Bruggmann a complété l’inventaire en 1967 par la découverte du site 4. Puis, à la fin de 1968, lors des recherches de la mission Blaka dirigée également par M. Bruggmann, ont été trouvés d’autres sites très intéressants auxquels on a attribué les numéros 5 à 11.

CARTE ENNERI BLAKAsinv

Site 01 (Mission Lamothe et Moreau 1956)

94 Enneri Blaka. Site 1. — Epoque du bubale. Gazelles dorcas bondissant. Belle gravure au traitprofond, sur une plaque horizontale, au nord du« Sous-marin ». La bête au centre de la photo mesure 0,26 m de long.

Site 02 / 03 (Mission Berliet 1959)

103 Enneri Blaka. Site 3. — Epoque du « bubale ». Une très belle girafe réalisée par traits et par polissage interne des pattes. Les pattes sont précises, la cambrure, la tête bien observées. Derrière la bête, une autre petite girafe pourrait indiquer que la plus grande est une femelle suitée. Néanmoins, les styles paraissent différents. La gravure de la grande girafe recoupe un petit bovidé piqueté, donc antérieur. Des sabots de la girafe au haut de ses cornillons : 2,45 m.

Site 04 (Mission Bruggmann 1967)

104 Enneri Blaka. Vue du site 4. — Girafes de style rigide, décadent. La plus grande mesure 1,05 m de hauteur.

Site 05 / 11 (Mission Bruggmann 1968)

119 Enneri Blaka. Site 10. — Epoque pastorale (?). Cette fresque orne le plafond de l'abri sous roche du site 10. Il s'agit essentiellement de bovidés et de personnages. Deux d'entre eux sont à cheval sur un boeuf. Largeur de la portion de plafond représentée : 2,05 m.

Site 12 (Enneri Domo)

86 Enneri Domo, site d'Arkana. — Epoque des chars. Autruche, boeufs, girafe ; tifinars, ovins ou caprins. Sur le char dont les roues à quatre rayons sont rendues en « à-plat », le timon central se termine par une petite barre transversale. Le plancher se réduit à un triangle plat. Le rocher support a une hauteur de 1,77 m.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.