Christine et Michel Barbry

Allemagne chrismibarbry@t-online.de

 Barbry 1

C’est en février 1973 que nous nous sommes rencontrés a Ushuaia, Maximilien en bus VW, moi en voilier venant de Belgique. « Salut la Belgique », tels avaient été les premiers mots de Maximilien.

Barbry 2

Quelques mois plus tard, ayant quitté le voilier, je l’ai assisté lors de son reportage sur les Gauchos en Argentine. Ce fut une expérience mémorable. Depuis lors, nous n’avons pas arrêté de nous revoir régulièrement.

barbry 3

Généralement, je lui rends visite à Yverdon et je passe quelques jours avec lui, profitant de son hospitalité et sa cuisine.

Souvent, je lui ai fait part de mon souci pour la documentation unique qu’il avait accumulée au fil de sa carrière . Des documents uniques, accumulés pendant plus de 50 ans de reportages, ne pouvaient simplement disparaître dans un container.

Je suis bien heureux de pouvoir participer à cet élan en faveur de Maximilien et de la sauvegarde de sa documentation.

Merci à tous les amis de Maximilien de participer à cette entreprise.

Barbry 4 Barbry 6

Barbry 5

 

 

 

Michel Barbry nous a récemment fait parvenir quelques photos retrouvées dans ses archives. Elle remontent à sa rencontre avec Maximilien et Eva à Ushuaïs, en 1973.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.