François Montandon

Calgary / Alberta / Canada famogeo@shaw.ca

 Montandon 1

« Les amis de Maximilien »… Quel titre sympathique dans ce monde de la communication électronique instantanée qui nous réunît, cette fois pour une très bonne cause.

Maximilien Bruggmann, grâce à sa magnanime personnalité, ne peut avoir que des amis. Et des amis, partout autour de cette planète qu’il a découverte, un déclic à la fois. Et, les plus de 100,000 ouvertures de son obturateur ne sont qu’un distillat d’observations continues et de ce désir d’approfondir et surtout de faire connaître un point de vue rare. Merci Maximilien de ces moments d’évasion, de réflexion et d’inspiration. J’ai eu la grande chance de rencontrer et d’accueillir ce grand bourlingueur dans mon « far-west » canadien à Calgary dans la Province de l’Alberta où ma profession d’explorateur pétrolier m’avait conduit après mes études au bord de notre vieux et bleu Léman.

Ce véritable bourlingueur, bien suisse au départ et planétaire aujourd’hui, débarqua un jour devant ma maison avec Eva et leur petit « camion-maison », fait maison bien sûr, avec une organisation intérieure et une finition méticuleuse « Made in Switzerland par Maximilien» … quoi d ‘autre, ce véhicule étant le fruit de plusieurs années de vie en Land Rover autour de l’Afrique, de l’Amérique du Sud et du Rajasthan aussi, je crois. Alors maintenant il avait son confort… ouais… un peu coincé à mon avis… mais super pratique, pour sûr.

C’était un après-midi ensoleillé du début juillet, à la saison de la Fête des Cowboys » connue ici sous le nom de « Calgary Stampede ». Ce sont 10 jours de célébration de la vie et de la profession de ces hommes qui ont contribué tant au développement de ces grands espaces de l’Ouest nord-américain. Tout de suite, le contact est établi, le courant passe, grâce aussi à une excellente référence. En effet ma cousine Danielle avait travaillé avec Maximilien et Eva à l’Expo de Lausanne et elle se souvint de lui donner mes coordonnées à Calgary… au cas où… je pourrais les introduire au Stampede…

Pas besoin d’intro, Maximilien connaissait déjà bien les cowboys, leur style, leur passion car il les avait rencontrés, observés et photographiés du sud, quand on les appelait « gauchos », au nord, en passant par le Texas, le Wyoming pour finir ici à Calgary, centre le plus nordique pour l’élevage du bœuf… eh oui, ce bœuf de l’Alberta dont le filet est si bien connu dans les tous les grands restos de New-York… alors vous pensez bien que lors de leur passage à Calgary, mon barbecue a été mis à sérieuses contributions… eh oui, ce fut la saison des « grandes bouffes ».

Quelques jours plus tard son collaborateur, grand ami et écrivain préféré, sérieux bourlingueur lui aussi, débarque à Calgary. C’est Alex Décotte, fameux pour ses nombreux livres en collaboration avec Bruggmann et ses émissions radiophoniques. Une fois encore, le courant a passé tout de suite et nous avons depuis lors établi une franche et solide amitié qui a contribué au retour de ce duo magique, l’un magique par ses images, l’autre par ses mots toujours si bien sélectionnés.

A chacune de leurs visites à Calgary et grâce à leurs vastes connaissances et connexions, j’ai pu découvrir d’autres secrets de ce magnifique « Far-West ».
Merci Maximilien, Merci Alex.

Mon cher Maximilien, Danuta et moi te souhaitons beaucoup de succès sur la toile mais surtout, notre vœu le plus sincère est que les jours qui viennent soient doux et généreux avec toi.

Merci, bien sûr de ta grande contribution à la connaissance de notre petite planète et de ses merveilles.

Bravo Maximilien, job well done.

François Montandon
Calgary, Alberta
Canada

Montandon 2

François et Danuta, La-Roche-Percée (Canada), 2011

 ?????????????????

Maximilien à « ses » fourneaux, photographié par François Montandon lors de son dernier passage en Suisse

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.