Site 12: Enneri Domo

85 Enneri Domo, site d'Arkana. — Epoque des chars. Char à boeufs. Les roues sont à six rayons et gravées en « à-plat ». Le « plancher » tient une place importante et les timons sont très écartés. Noter la stylisation primitive des animaux et du personnage. Le char d'un bord externe d'une roue à l'autre : 0,58 m.

85 Enneri Domo, site d’Arkana. — Epoque des chars. Char à boeufs. Les roues sont à six rayons et gravées en « à-plat ». Le « plancher » tient une place importante et les timons sont très écartés. Noter la stylisation primitive des animaux et du personnage. Le char d’un bord externe d’une roue à l’autre : 0,58 m.

86 Enneri Domo, site d'Arkana. — Epoque des chars. Autruche, boeufs, girafe ; tifinars, ovins ou caprins. Sur le char dont les roues à quatre rayons sont rendues en « à-plat », le timon central se termine par une petite barre transversale. Le plancher se réduit à un triangle plat. Le rocher support a une hauteur de 1,77 m.

86 Enneri Domo, site d’Arkana. — Epoque des chars. Autruche, boeufs, girafe ; tifinars, ovins ou caprins. Sur le char dont les roues à quatre rayons sont rendues en « à-plat », le timon central se termine par une petite barre transversale. Le plancher se réduit à un triangle plat. Le rocher support a une hauteur de 1,77 m.

128 Confluent Blaka-Domo. Site 12. — Epoque des chars. Char tiré par des boeufs et représenté selon la technique naïve de l'« à-plat ». Noter l'essieu, les roues à quatre rayons, et la plate-forme très exiguë. Largeur du panneau : 0, 69 m.

128 Confluent Blaka-Domo. Site 12. — Epoque des chars. Char tiré par des boeufs et représenté selon la technique naïve de l’« à-plat ». Noter l’essieu, les roues à quatre rayons, et la plate-forme très exiguë. Largeur du panneau : 0, 69 m.

129 Confluent Blaka-Domo. Site 12. — Epoque des chars. Le conducteur porte la tunique serrée à la taille propre aux Garamantes. Les deux roues sont à 6 rayons, l'essieu est mal placé. Il n'y a pas de plate-forme observable. De l'extérieur de la roue droite à l'extérieur de la roue gauche : 0,38 m.

129 Confluent Blaka-Domo. Site 12. — Epoque des chars. Le conducteur porte la tunique serrée à la taille propre aux Garamantes. Les deux roues sont à 6 rayons, l’essieu est mal placé. Il n’y a pas de plate-forme observable. De l’extérieur de la roue droite à l’extérieur de la roue gauche : 0,38 m.

135 Confluent Blaka-Domo. Site 12. — Epoque bubaline. Eléphant gravé. L'un des deux traits délimitant le dos est une esquisse abandonnée ; signe vulvaire piqueté. Largeur du panneau représenté : 0,66 m.

135 Confluent Blaka-Domo. Site 12. — Epoque bubaline. Eléphant gravé. L’un des deux traits délimitant le dos est une esquisse abandonnée ; signe vulvaire piqueté. Largeur du panneau représenté : 0,66 m.

137 Confluent Blaka-Domo. Site 12. — Rhinocéros affrontés de l'époque bubaline. Bout d'une queue à l'autre : 0,665 m.

137 Confluent Blaka-Domo. Site 12. — Rhinocéros affrontés de l’époque bubaline. Bout d’une queue à l’autre : 0,665 m.

131 Confluent Blaka-Domo. Site 12. — Epoque buba¬line. Rhinocéros gravé à trait fin et régulier. Il est précédé par un rhinocéros plus petit. En haut à droite, deux parties pendantes de « pagnes » (?). Grand rhinocéros, du bout de la queue au bout de la corne : 0,51 m.

131 Confluent Blaka-Domo. Site 12. — Epoque bubaline. Rhinocéros gravé à trait fin et régulier. Il est précédé par un rhinocéros plus petit. En haut à droite, deux parties pendantes de « pagnes » (?). Grand rhinocéros, du bout de la queue au bout de la corne : 0,51 m.

132 Confluent Blaka-Domo. Site 12. — Epoque buba¬line. Eléphant gravé à trait fin. Entre ses pattes on retrouve le rhinocéros de la photo 131. Le fait que les rochers soient ici à-plat et offrent des surfaces hori¬zontales, a attiré les artistes qui n'ont pas hésité à superposer leurs oeuvres à celles de leurs prédéces-seurs. A hauteur de la croupe de l'éléphant, signe vulvaire (?). La portion du panneau fait 2,65 m de longueur.

132 Confluent Blaka-Domo. Site 12. — Epoque buba¬line. Eléphant gravé à trait fin. Entre ses pattes on retrouve le rhinocéros de la photo 131. Le fait que les rochers soient ici à-plat et offrent des surfaces hori¬zontales, a attiré les artistes qui n’ont pas hésité à superposer leurs oeuvres à celles de leurs prédéces-seurs. A hauteur de la croupe de l’éléphant, signe vulvaire (?). La portion du panneau fait 2,65 m de longueur.

133 Confluent Blaka-Domo. Site 12. — Extraordinaire bovidé aux cornes démesurées. Epoque bubaline. Plusieurs parties médianes de pagnes. Signe vulvaire, ongulés... La surface représentée mesure 1,17 m de hauteur.

133 Confluent Blaka-Domo. Site 12. — Extraordinaire bovidé aux cornes démesurées. Epoque bubaline. Plusieurs parties médianes de pagnes. Signe vulvaire, ongulés… La surface représentée mesure 1,17 m de hauteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.